FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique.
decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 26/12/2007 14:04:43
Sujet du message: decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique.
Répondre en citant

decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique.

Le trésor a été dégagé par une équipe de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), à Laniscat dans les Côtes-d’Armor. Il se compose de plusieurs centaines de pièces d’électrum (un alliage d’or, d’argent et de cuivre) dont 58 (or pur) statères et de 487 quarts de statères. Toutes ces monnaies ont été frappées par le pouvoir osisme, une peuplade occupant l’extrémité de la péninsule bretonne. Il s’agit du plus important dépôt monétaire jamais découvert en Armorique celtique



Les 545 pièces d'électrum (alliage d'or et d'argent) ont été déterrées par 20 à 25 cm de profondeur sur 200 m² sur le terrain de cette ferme habitée à partir du IIIe siècle avant Jésus Christ et jusqu'au premier siècle de notre ère.



"Ces statères ont été frappées par le pouvoir osisme, un peuple localisé à l'ouest de la Bretagne qui est apparu au IV ou IIIe siècle avant JC", a expliqué Yves Menez, de la direction scientifique et technique de l'Inrap, au cours d'une conférence de presse. "Le trésor a été enfoui peu ou prou au moment de la guerre des Gaules", durant les années 75-50 avant notre ère.

Ces monnaies sont le témoignage "d'une expression artistique assez débridée qui caractérise la fin de la période gauloise", a précisé Yves Menez, en montrant un cavalier portant lance et bouclier, ou une tête humaine face à un sanglier.

"La découverte de 545 monnaies est exceptionnelle par le nombre, mais aussi parce qu'elle a été faite dans son contexte, et qu'elle jette un jour nouveau sur la connaissance de la Bretagne de la fin de l'âge de Fer", s'est félicité Stéphane Deschamps, du service régional de l'archéologie.




Les pièces proviennent d’un grand établissement agricole dont l’implantation remonte au troisième siècle avant notre ère. L’ouvrage gaulois s’étend sur plus de 7500m² et comprend des enclos, des zones de traites, des greniers surélevés et des habitations construites sur poteaux peu spacieuses mais bénéficiant cependant d’un foyer central. Il est probable qu’au moment de la conquête romaine, le propriétaire des lieux eu la prudence d’enterrer sa fortune au sein de l’enclos. L’histoire nous prouve qu’il n’a pas pu y accéder à nouveau…

Ce trésor a d’autant plus d’importance qu’il a été découvert dans son environnement archéologique. Il représente une fortune considérable pour l’époque et renseigne sur le statut du site et de ses occupants. Il permet de reconsidérer le rôle et l’importance des Osismes dans la péninsule bretonne. Ce peuple, dont le nom signifierait « les plus éloignés » ou « les finistériens », semble relativement prospère. Il maîtrisait le trafic maritime entre l’Atlantique et la Manche ainsi que des gisements de métaux précieux et étendait son influence sur un vaste territoire comprenant le Finistère, ainsi que l’ouest du Morbihan et des Côtes-d’Armor.

Ce trésor, qui représentait une fortune considérable pour l'époque, permet ainsi de "reconsidérer le rôle et l'importance" des Osismes, un peuple gaulois du groupe des Celtes, présents dans une zone couvrant le département du Finistère et l'ouest des Côtes d'Armor.

La découverte de pièces de monnaie en or en milieu rural de cette époque est rare parce qu'elles "n'étaient pas utilisées au quotidien mais servaient à la thésaurisation ou pour des transactions majeures", selon M. Menez.

De plus, comme les habitats étaient construits en bois et en terre, il n'en reste, plus de 2.000 ans après, que des trous de fondations, des talus et des fossés. Pour les archéologues, l'exploitation agricole de Laniscat pourrait avoir abrité un manoir ou faire partie des dépendances d'une habitation plus importante, comme en témoigne les nombreux greniers à grains découverts.


sciences et avenir 12/2007, Eparsa. EDM.
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.


Dernière édition par dinoland le 03/01/2008 08:55:00; édité 1 fois
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 26/12/2007 14:04:43
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
ludovic
Fan de Gigadino
Fan de Gigadino

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2007
Messages: 970
Dinosaure préféré: ankylosaure,brachios
Film préféré: jurrassic park(1,2,3
Localisation: albias(tarn-et-garonne)

Posté le: 30/12/2007 19:10:28
Sujet du message: decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique.
Répondre en citant

merci pour ce dossier
______________


the truth is out there: la vérité est ailleurs
 
decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 22/08/2017 10:11:13
Sujet du message: decouverte d'un dépôts de monnaies celtiques d’Armorique.

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green