FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





Les Notongulés fossiles
Les Notongulés fossiles Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 16/01/2008 21:16:14
Sujet du message: Les Notongulés fossiles
Répondre en citant

Notongulés fossiles

Ils sont connus presque exclusivement d'Amérique du sud, région dans laquelle ils représentent le groupe d'ongulés le plus important. Au Paléocène supérieur, les plus anciens d'entre eux vécurent en Asie et en Amérique du Nord ou ils s'éteignirent rapidement (Eocène inférieur). Les autres protégés par l'isolation de leur terre d'élection , y perdurèrent jusque au quaternaire. Il y a de très nombreuses lignées dans ce groupe touffu et complexe.

On peut noter de nombreux parallélismes, dans la dentition surtout, avec certains groupes d'autres régions (Perissodactyles, chalicotheres, rongeurs..etc)

Le crâne est varié d'aspect, la boîte crânienne est petite et piriforme. Les pattes, primitivement pentadactyles (5 doigts) tendent à la paraxonie (Artiodactylie) en laissant au minimum trois doigts (le dernier doigt est toujours moins fort) ces bêtes ont pratiquement toujours des sabots.

La dentition primitivement complète et le restant parfois dans les groupes évolués, peu montrer des réduction chez les incisives, canines et prémolaires antérieures, il y a "molarisation" souvent assez poussée des prémolaires. Les molaires supérieures nettement lophodontes, rappellent avec le développement du crochet et d'une criste, celle des Périssodactyles. Elle ont tendance à l'hyperdontie. Les molaires inférieures présentent des croissants différents, la concavité du talonide étant toujours pénétré par une crête partant de l'entoconide.

C'est surtout dans la région tympanique qui sert à distinguer et à classer les Notongulés. Disons simplement qu'elle comprennent un tympanique bien ossifié et compliqué, avec souvent un méat auditif externe allongé.

Après cette brève description je vais vous parler des familles de Notongulés...

Les Notioprogoniens

Ce sont les lus primitifs des Notongulés. La famille Asiatique et Nord Américaine des Arctostylopidés est la seule qui ne soit pas sud Américaine . Des deux autres famille connues, Henricosborniidés du Paléocène et Notostylopidés, la seconde est plus progressive et montre déjà à coté d'une paire d'incisives agrandies, des réductions de la denture antérieure.

Les Taxodontes

Ce sous ordre est connu du Paléocène supérieur au quaternaire ancien. Il compte de nombreuses familles, représentent un buissonement considérable de courtes lignées et dont il est difficile à classer, en voila quelques unes...

Les Homalodothériidés sont très particuliers par leur extrémités pourvues de griffes au lieu de sabots. Le pied était plantigrade avec des métatarses très courts, la main ou ces derniers sont allongés et au nombre de quatre fonctionnels devaient probablement digitigrade. ils pouvaient atteindre une grande taille (crâne de 45cm de long)

Les Notohippidés rappellent un peu certain équidés anciens (avec lesquels ils furent autrefois confondus) par leur tridactylie et leur dent souvent Hypsodontes et avec cément. On les connaît de l'Oligocène et du Miocène.

Les Toxodontidés retrouvés de l'Oligicène sont la famille la plus récente et par certains traits la plus spécialisée. Pour la taille elle culmine avec Taxodon (grandeur et allure d'un hippopotame) du quaternaire ancien. Les dents sont toujours très hypsodontes, devenant très allongées chez ce dernier, elles se masquent partiellement en vue latérale. Il y a un très grand diastème entre elle et les dents postérieures. Les pattes sont très courtes. Dans un sous groupe on note des protubérances osseuses crâniennes.


(dentition d'un Proadinotherium, Toxodontidae)

Ce gros animal qu'est le Toxodon ressemblait beaucoup par son allure à un hippopotame, et sa taille lui était de peu inférieure. La parenté entre ces deux animaux est cependant très lointaine : le toxodon appartient à un groupe d'ongulés primitifs dont l'expansion a suivi de près la disparition des dinosaures et qui se sont développés dans une isolement complet en Amérique du Sud, laquelle au cours du Cénozoïque était séparée des autres continents. Le groupe auquel appartient le toxodon, les notongulés, a pu ainsi donner naissance à un grand nombre d'espèces de toutes formes et de toutes dimensions : semblables à des rats, à des chevaux, à des rhinocéros, à des moutons, à des lapins et (c'est le cas ici) à des hippopotames.

Avec 2,70 m de long, une hauteur au garrot de 1,70 m et une queue de 50 cm, le toxodon avait un corps très robuste et plutôt court, soutenu par des pattes robustes et trapues, munies de vastes sabots permettant de supporter le poids imposant de cet animal. Les vertèbres étaient dotées de hautes apophyses qui soutenaient sans doute une puissante musculature, laquelle soutenait à son tour la tête puissante de l'animal. Cette tête était munie de larges mâchoires avec de grandes incisives qui lui permettaient d'arracher les plantes dont il se nourrissait. Ses lèvres charnues lui permettaient de saisir ces plantes, ses dents indiquant qu'il se nourrissait d'herbes coriaces aussi bien que de feuilles. On croyait autrefois qu'il était amphibie, mais les proportions du fémur et du tibia ainsi que la position de la tête, au-dessous du sommet de la colonne vertébrale, sont caractéristiques des animaux terrestres comme les éléphants et les rhinocéros. On a d'ailleurs retrouvé ses fossiles aussi bien dans des régions arides et semi-arides que dans des régions humides, ce qui dénote des mœurs essentiellement terrestres.


(representation d'un Toxodon)


Cet animal est le dernier représentant des notongulés, éteints sans descendance à la fin du Pléistocène. La disparition de ces herbivores est due à la réunion de l'Amérique du Sud et de l'Amérique du Nord qui s'est accompagnée de l'immigration d'herbivores plus compétitifs et, surtout, de prédateurs particulièrement efficaces comme les tigres à dents à sabre. Le toxodon lui-même fait partie des rares notongulés à avoir survécu au Grand échange inter-américain, et sa disparition semble due à ce qu'il était chassé par l'homme (ses fossiles ont été retrouvés associés à des bouts de flèches) ; on invoque aussi des changements climatiques




Parmi les espèces de toxodon les plus connues on cite T. burmeisteri et T. platensis (l'adjectif qui caractérise ce dernier se rapporte probablement à La Plata, en Argentine).


Les Thypotheriens

Ils renferment des formes ayant aquis par convergence des caractères crâniens et dentaires des rongeurs. De petite taille à moyenne, on les a retrouvés de l'Eocène inférieur au quaternaire. Les plus primitifs sont classés chez les Interatheriidés. Le crâne plat et élargi dans sa moitié postérieure avec un museau saillant assez allongé a déjà une allure de rongeur.

La dentition du style ypsidonte, avec des molaires vite simplifiées (émail sans replis interne). Les incisives gardent leurs racines et restent faibles.

Les pattes sont fonctionnellement didactyle chez Miocochillus, c'est la forme la mieux connue.

Les plus évolués (Mésothériidés) ont des incisives très "rongeuses" a croissance constante, elles sont réduites en nombre et suivies d'un long diastème.

NB : comme les caractères crâniens sont encore très proche des rongeurs on leur a donné le surnom de "Castor géant" (le crane mesure 30cm de long)



Les Hegétothérien

Ce groupe, bien semblable au précédent, s'en distingue par des caractères de la région auditive qui nécessitent sa séparation des autres groupes, connus à l'Eocène supérieur ils s'éteignent au quaternaire. certains avaient un crâne et une allure proche des Lagomorphes (voir dossier gigadino sur les lagomorphes : http://dinoman.xooit.com/t1427-Les-Lagomorphes-fossiles-lapins-lievres-et-c… ) , d'autres avaient des pattes plus courtes et toujours de grandes incisives a croissance constante plus tard séparée par un diastème des dents suivantes.

Dinoland pour Gigadino
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 16/01/2008 21:16:14
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green