FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





Les Litopternes équidés primitifs les Protothèridés
Les Litopternes équidés primitifs les Protothèridés Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 14/07/2008 19:24:21
Sujet du message: Les Litopternes équidés primitifs les Protothèridés
Répondre en citant

Les Litopternes

Au tertiaire et au début du quaternaire, l'Amérique du Sud était le paradis des méridiongulés. Ces étranges mammifères à sabots ressemblaient pour certains à des chevaux, pour d'autres à des chameaux.
Les litopternes, dont le nom signifie "à cheville simple" car l'articulation de la cheville est simplifiée, sont le second plus grand groupe d'ongulés sud-américains. Le plus connu est l'étrange Macrauchenia patachonica.


(representation actuelle du Macrauchenia avec une trompe)

Nous avons affaire ici a un ordre de mammifère presque exclusivement Sud-Americains ayants étés protégés par l'isolation complète de ce "demi continent" pendant presque tout le Tertiaire . ses membres écurent du paléocèe supérieur au Quaternaire. On rencontre chez ces animaux une réduction des doigts de type ésaxonique (perissodactylie) qui les avait fait classer autrefois avec le véritables Perissodactyles. Il s'agit la d'une convergence.

Le crâne rappelle celui des condylarthres primitifs (étudiés précédemment dans un dossier Gigadino), il est plutôt bas avec un museau moyen, légèrement allongé sur quelques espèces, l'orbite est fermée en arrière. La denture complète au début peut se réduire mais seulement par pertes dans la région antèrieure. Les canines sont toujours faibles, et les prémolaires on tendance a se "molariser" . Les molaires supérieures sont subcarées avec denticules externes sélénodontes et tandant à une lophodontie imparfaite et à une hypsodontie nette chez certaines formes terminales. on divise l'ensemble des Litoptermes en deux familles. Connus depuis le paléocène supérieur , les Protothèridés ne subissent pas de transformations notables de la dentition et du crâne au cors de leur évolution. Les vertèbres cervicales sont courtes. C'est dans ce groupe que la réduction des doigts latéraux se fait le plus sentir. Elle aboutit au début du Miocène a des formes (Thoatherium) plus monodactyles que les chevaux actuels, les stylets latéraux (restes des doigts 2 et 4) étant d'avantage réduits.


(representation du Thoatherium)

Ces animaux étaient de petite taille (70 cm de long) et leur ressemblance avec les équidés évolués se borne à la prééminence du troisième doigt. le groupe s'éteint au Pliocène.


(representation de Theosodon)

Diadiaphorus ressemblait plus à un cheval. Il possédait de longues pattes et un pied ne reposant que sur un seul orteil. Toutefois ses dents n'étaient pas aussi spécialisées pour brouter.
Certains litopternes étaient des coureurs rapides. La plupart comme Macrauchenia et Theosodon couraient sur trois doigts. Mais, d'autres comme Diadiaphorus et Thoatherium développèrent des membres plus fins qui se terminaient par un seul doigt.


(pied de Macrauchenia)


Les Macrauchéniidés , eux restent fonctionnellement tridactyles jusqu'a a fin de leur histoire, au début du quaternaire. ils montrent une nette tendance à l'allongement di museau; la dentition reste complète, les molaires peuvent se compliquer et montrer une nette hypsodontie.

Si extérieurement, Macrauchenia ressemble à un chameau, son squelette est très différent. Les vertèbres suggèrent qu'il devait avoir une petite bosse au-dessus du garrot.


(squelette du Macrauchenia)

Macrauchenia patachonica « Grand Lama » avait la taille d'un chameau. Avec ses 1, 55 m au garrot, la particularité du Macrauchenia est l'étrange position de ses narines. En effet, l'orifice osseux était situé entre les deux yeux.
Certains paléontologues lui attribuent une petite trompe mais cette hypothèse n'a pas encore été confirmée. Il est certain, en tout cas, que son os nasal est très réduit.

Le crâne dans la lignée principale de caractérise surtout par un retrait progressif des orifices nasaux vers l'arrière. ils s'ouvrent pour finir au milieux de la longueur totale du crâne (Macrauchenia du quaternaire ancien) cette adaptation, que l'on retrouvera ailleur, peut être mise en rapport par la présence d'une trompe (comme les probocidiens) , soit en rapport a une vie aquatiqe (comme les cétacés) , mais l'hypothèse qui semble la meilleure est la première, car le milieux ou devaient vivre ces animaux etait une steppe, mais peut être etaient ils aussi fluviatiles... la question reste ouverte...

Dinoland
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 14/07/2008 19:24:21
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green