FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





techniques de moulages en paleontologie
techniques de moulages en paleontologie Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 15/09/2008 18:06:46
Sujet du message: techniques de moulages en paleontologie
Répondre en citant

voila un peu de technique....

Moulage au silicone

le silicone nous donne un bon résultat point de vue détail et rétraction, pour un bon résultat on commencera par réaliser un petit coffrage en bois de la longueur et une fois et demi à 2 fois la hauteur de la pièce a mouler. la préparation au silicone se fait à 5% de catalyseur (relation de poids) on commencera par couler une légère base de silicone au fond du coffrage, on laissera sécher quelques heures (24h pour une polymeration complète puis on laissera reposer 72h pour une stabilité parfaite) puis on posera le fossile sur cette base, on recoulera du latex jusque la moitié du fossile et on laissera sécher 24h. une fois sec on définira un trou de remplissage a l'aide d'un petit boudin de Plasticine et on enduira la surface du silicone une couche de paraffine (ou de talc) une fois cette opération effectuée on pourra continuer a couler le reste de silicone jusque au moins 1cm au dessus du fossile. après 24h de séchage on enlèveras le coffrage et on séparera les deux parties du moule restée distinctes grâce a la paraffine ou au talc. NB: le silicone coûte très cher, on emploiera ce produit que par pure nécessité (moulage précis ou choses irréalisables avec le latex. (si le fossile est une plaque, on coulera le silicone en une seule opération, a condition d'avoir réalisé un socle en silicone) on effectuera uniquement des moulages ou l'on est certain de ne pas détériorer le matériel original, dans le doute "s'abstenir"

NB: comparé aux moules en latex, le moule en silicone peut s'employer plusieurs fois sans risques de s'arracher, idéal pour des tirages en grandes séries. nous avons l'avantage également de ne pas se servir d'un contre moule en plâtre. (Sauf pour certaines pièces) un contre moule pourra s'effectuer pour de grands ossements comme des os longs de Dinosaures ou autres, ce contre moule aidera a la rigidité et à empêcher l'os de s'affaisser sur lui même.
pour une pièce lus grosse, comme une vertèbre par exemple, on devra réaliser un moule en minimum 2 parties, voir 3, on réalisera en premier un petit coffrage en bois un peu plus grand que la pièce a mouler , un socle en silicone sera coulé dans le fond de la "boite", on déposera la vertèbre de manière à ce que le point le plus haut soit le point de coulée. on coulera ensuite du silicone jusque a mi hauteur de l'objet (en oubliant pas de poser une cheminée qui servira à couler le plâtre. ainsi qu'un petit repère (tétons en bois pour assembler les parties) on laissera sécher et polymériser. ensuite on enlèvera les "tétons repères en bois"... et on passera de l'huile (huile fine style huile de machine a coudre ou talc) l'huile de silicone est à proscrire car celle ci crée une osmose avec le moule, on appliquera cette huile ou talc sur toute la surface du silicone (y compris dans les alvéoles créées par les tétons), on recouvrera ensuite de silicone toute la pièce ou une partie (jusque 1cm au dessus de celle-ci) on démoulera quelques jours plus tard... la réalisation d'un crâne n'est pas chose aisée , car la préparation peut être très longue (nombreuses parties à mouler séparément) mâchoire inférieure droite, gauche, partie supérieure, quadrate, surangulaire...etc. Les orbites devront être bouchées (plasticine au autre...) car alors il sera impossible de démouler sans casse du fossile. il pourra y avoir ensuite un travail manuel sur le moulage selon les cas, comme le perçage des orbites ou collage des pièces séparées.

Le pigmentation se fera soit par addition colorée directement dans la matière à mouler, soit par peinture conventionnelle, peinture pistolet, pigments naturels... ou une combinaison des diverses techniques...



(préparation du coffrage en bois)



(matrice terminée avec original)


moulage d'un brachiopode en moule 1 partie :

préparer un petit coffrage (carton ou autre) et réaliser un "socle" en silicone dans le fond du coffrage, une fois le "socle" sec et polymériser déposer le brachiopode et le recouvrir complètement de silicone , une fois le silicone sec , on incisera une partie du silicone pour pouvoir le retirer et le remplir de plâtre, une fois sec, le moule est facilement retirable de son silicone.
Petite astuce : utiliser du plâtre dentaire, plâtre a mouler ou "Ceramofix" ceux ci donnent une qualité de reliefs inégalée et un résultat durable. un plâtre trop tendre perdra ses reliefs après quelques manipulations, les résines bi composants sont idéales mais ceux ci coûtent assez cher..

NB: il est à noter que le Silicone de moulage n se conserve normalement que 6 mois (en théorie) donc inutile de stoker de grandes quantité de produit .

Moulages de situations

il sera possible de mouler directement certains éléments directement sur le terrain (par exemple une ponte de Dinosaure encore en place, des traces de pas.., ou un élément encore attaché au sédiment...) on badigeonnera directement les ossements et la parcelle de terrain a mouler avec du latex, une fois celui ci sec, on recouvrira le tout de plâtre , une fois sec on enlèvera le moule et le contre moule réalisé et nous obtiendrons un moulage en négatif de l'objet encore en situation de terrain. il suffira de plâtrer la face négative pour obtenir le positif du moule. (un travail de pigmentation à base de sédiments pris sur place donnera le plus bel effet.)

Moulages endocraniens. (moulage du cerveau)

cette opération est plutôt difficile à réaliser, car le cerveau est d'une accessibilité réduite... pour faire le moulage on devra avoir un mélange de silicone a mouler ou de latex très liquide, on injectera un peu de latex dans la cavité céphallique et en inclinant le crane de tout côtés on tapissera donc les surfaces internes de latex ou de silicone, une fois sec, on enlèvera le latex par une de ouvertures donnant accès au cerveau à l'aide d'un outil en forme de spatule pour ne pas abîmer le moulage, opération périlleuse car le silicone est très fragile...

Technique de moulage au latex

cette technique n'est utilisable que pour de petits objets comme par exemple des dents ou des griffes, le latex se présente comme un lait blanc ayant une forte odeur d'ammoniaque, on posera la pièce sur un petit boudin de plasticine, cela lui servira de support mais aussi de trou de remplissage, ensuite on recouvrira la pièce par de latex liquide, et on laissera sécher le tout, une fois sec on appliquera une seconde couche, puis une troisième... une fois sec on prendra soins sous un robinet et avec un peu de produit vaisselle de retirer l'original.



(resultat d'un moulage au Latex avec présentation de l'original)

Le contre moule, c'est un plâtre qui soutiendra le latex pour empêcher son affaissement. déposer le moule de latex sur un carton, et l'enduire sur une de ses faces de plâtre, une fois le plâtre sec on pourra tout en gardant le carton collé sur l'autre face , verser le produit dans le moule (plâtre de moulage, résine, gesmolite, vubonite...etc) une fois sec on retirera le carton ainsi qu le contre moule. on démoulera sous le robinet avec du savon.
Il est a noter que le latex se rétracte un peu, on risque d'avoir un très légère différence entre l'original et son clone, pour un résultat sans rétraction on utilisera d'autres substances comme le silicone. Il est a noter qu la vubonite chauffe et qu'il n'est pas bon de laisser celle ci trop longtemps dans le moule en latex... dés prise de la vubonite retirer le moulage de sa matrice... pour les moulages "silicone" pas de problèmes , celui ci résiste à la température.





( matrice en latex pour une griffe de Dinosaure avec contre moule en platre)


Dinoland
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 15/09/2008 18:06:46
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
techniques de moulages en paleontologie Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Tikémi
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2006
Messages: 1 605
Dinosaure préféré: les lambéos
Film préféré: Taxandria
Localisation: Bruxelles

Posté le: 15/09/2008 21:59:03
Sujet du message: techniques de moulages en paleontologie
Répondre en citant

Pour le silicone, et pour faciliter le démoulage, on peut vaporiser la pièce de vaseline (en spray donc) avant de la mouler.
A noter que le silicone est un fluide qui s'infiltre absolument partout, dans la moindre anfractuosité, donc ne pas l'utiliser sur une pièce à la surface abîmée ou poreuse (ça c'est la fin des haricots). Y a des bouts de silicone qui vont rester dedans et ne pourront jamais être retirés, sans parler des gros problèmes au moment du démoulage.
Dans le cas d'un moulage endocrânien (ou endo-quelque chose d'autre) en silicone, on peut ensuite consolider la pièce en coulant un peu de résine à l'intérieur après séchage. La résine va renforcer le moulage, et le protéger contre les déformations (à force d'être manipulé...).

Tiki, reine du silicone (et pas du latex mdr)
______________

"Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution" Theodosius Dobzhansky

(\___/)
(='.'= )Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Visiter le site web du posteur
 
techniques de moulages en paleontologie Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
tweety_laeti
Membre suprême
Membre suprême

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 2 170
Dinosaure préféré: Parasauro et Iguanod
Localisation: Belgique - BW

Posté le: 16/09/2008 16:32:36
Sujet du message: techniques de moulages en paleontologie
Répondre en citant

voilà un dossier très intéressant qui pourrait s'avérer très utile ^^ ...
merci à toi! Very Happy

Tikémi a écrit:
Tiki, reine du silicone (et pas du latex mdr)

dois-je en déduire que la prochaine fois que je vai te voir je ne vai pas te reconnaitre? Mr. Green
______________

Les formes qui différencient les êtres importent peu si leurs pensées s'unissent pour bâtir un univers (R. Leloup)
 
techniques de moulages en paleontologie Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Tikémi
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2006
Messages: 1 605
Dinosaure préféré: les lambéos
Film préféré: Taxandria
Localisation: Bruxelles

Posté le: 16/09/2008 22:05:20
Sujet du message: techniques de moulages en paleontologie
Répondre en citant

tweety_laeti a écrit:
Tikémi a écrit:
Tiki, reine du silicone (et pas du latex mdr)

dois-je en déduire que la prochaine fois que je vai te voir je ne vai pas te reconnaitre? Mr. Green


Mince, y a un sous-entendu que j'avais pas vu ^^
______________

"Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution" Theodosius Dobzhansky

(\___/)
(='.'= )Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Visiter le site web du posteur
 
techniques de moulages en paleontologie Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 19/08/2017 21:33:49
Sujet du message: techniques de moulages en paleontologie

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green