FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





La fossilisation dans tout ses états
La fossilisation dans tout ses états Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 27/10/2008 21:35:43
Sujet du message: La fossilisation dans tout ses états
Répondre en citant

La fossilisation dans tout ses états

La définition du fossile fait allusion aux processus de fossilisation. Ce terme recouvre les processus physiques, chimiques et biologiques qui permettent aux organismes de se conserver, au moins partiellement, à l'intérieur des roches de la croûte terrestre..

A la mort d'un organisme , en effet, les substances qui comportent ses parties "molles" subissent un processus de décomposition et de destruction plus ou moins rapide dû a de nombreuses causes destructrices, telles que l'attaque de bactéries, les eaux de ruissellement, les courants, le mouvement des vagues, tandis que les parties dures, comme les os des vertébrés, es coquilles, etc , déjà imprégnées de substances minérales durant la vie e l'animal, se conservent durant une période plus longue.

La condition principale pour que l'organisme puisse se conserver est la possibilité que ses restes soient soustraits le plus rapidement possible au causes de destruction précipitées. C'est ce qui ce produit par exemple pour un organisme marin tombé après sa mort au fond de la mer. Il sera alors recouvert par des couches de sédiments qui, en se consolidant, le protégeront des agents de destruction. Plus cette consolidation sera rapide , plus l'organisme aura la facilité de se conserver. , bien sur la vitesse de consolidation du sédiment est très variable, selon la nature des sédiments, aussi ce sont en priorité les os, les dents, les coquilles, le bois , la chitine et kératine qui se conservent le plus facilement.


(Ammonite a pointe pétrifiée, coll Dinoland)

Il existe aussi quelques cas particulier de très bonne fossilisation , dans des roches calcaire a grains extrêmement fins par exemple, ou la consolidation fut si rapide qu'elle a conservés des parties très délicates, c'est le cas des fameux gisements de Solnhofen en Allemagne ou les couches calcaire de Burgess au Canada. , les couches Jurassique de Solnhofen ont préservés une des faunes fossiles les plus riches au monde. , pour Burgess ces argiles ont conservés des organismes très anciens attribués au Cambrien moyen, ces découvertes furent très importantes pour comprendre l'évolution de la vie sur terre.. (Au cours de leur long enfouissement, les restes d'organismes subissent souvent un remplacement des éléments constitutifs initiaux par d'autres : c'est l'épigénisation. )


( trilobite de Burgess )

Ces deux exemples nous ont montré des fossiles dont même les structures délicates furent conservés. Les exemples de conservation "in toto" (expression désignant la fossilisation des parties molles et organiques) sont extrêmement rares et sont dus a un processus bien particulier. parmi ces derniers, le plus significatif des exemples est la conservation d'insectes dans l'ambre de certains gisement de la Baltique . cette substance est la résine fossilisée d'n conifère antique , le Pinus succinifer, qui en coulant le long de l'arbre, à englobé, comme cela ce produit encore aujourd'hui dans les pinèdes, des insectes de divers groupes qui , de ce fait, se sont parfaitement bien conservés. Des cas de fossilisation "in toto" encore plus spectaculaires nous sont fournis par les découvertes de Mammouth de Sibérie, conservés surgelés durant plus de 10.000 ans et par la momification par dessiccation rapide dans les déserts de certains dinosaures comme la trouvaille récente de "Dakota" un dinosaure conservés presque intégralement avec sa peau, ou encore avec les spécimens d'Anatosaurus du Wyoming vieux de 70 millions d'années ayant étés desséchés et momifiés .

Les autres types de fossilisation sont la minéralisation, carbonisation, incrustation, pour ne citer qu'eux.

Le processus de minéralisation est le plus répandu, C'est celui qui, plus que tout autre, donne des restes fossiles pétrifiés typiques, tel que nous voyons le plus souvent. Ce processus est produit par substitution moléculaires entre les eaux circulant dans le sédiment en tant que solution saturée et la substance organique composant la dépouille . cette substitution s'effectue molécule par molécule, et respecte par cela la structure microscopique de l'organisme, qui nous parviendra parfaitement conservé et complètement pétrifié . Dans des cas moins heureux, la substitution sera toutefois plus grossière, la structure ne sera pas respectée et nous parviendra un modèle de l'ancien organisme avec moins de détails.

Les substances qui sont le plus souvent responsables de ce processus sont la calcite, la silice et la pyrite.

La carbonisation est un processus qui concerne principalement les végétaux , celle ci s'effectue sous l'action de bactéries particulières qui provoquent dans l'organisme une élimination de l'oxygène et de l'azote en enrichissant le spécimen en carbone. ( La formation du charbon est basée sur ce principe) comme nous le savons les terrils des charbonnages révèlent de nombreux fossiles de plantes, ceux ci sont typique de cette fossilisation "carbonée"


(carbonisation sur un Pecoptéris du Carbonifre)

Le processus d'incrustation, beaucoup moins répandu que les précédents se produit d'ordinaire dans des dépôts sédimentaires plus récents au contact par exemple d'une source calcaire. L'eau chargée de sel se dépose sur l'organisme en ruisselant dessus , les substances minérales sont alors déposées par incrustation. Le fossile se rencontre alors sous forme d'une empreinte négative..

La Distillation, est encore plus rare, dans ce processus les éléments les plus volatils sont distillés et ne laissent plus qu'une légère empreinte carbonée qui témoigne de la forme de l'objet.

Cas particulier des boues sapropéliques : Les matières organiques dégagent du soufre en se décomposant ainsi que de l'acide (H2SO4). Ces deux éléments réagissent ensemble pour donner du sulfure de fer : la pyrite (FeSg). La pyrite est un minéral caractéristique des sédiments bitumineux. Sa précipitation a lieu essentiellement sur les corps qui dégagent du soufre. La réaction dominante étant légèrement acide, le calcaire des parties dures se dissout, et il est progressivement remplacé par la pyrite qui se forme. Le résidu organique initial disparaît totalement, mais il donne sa structure à la pyrite. C'est l'un des processus de fossilisation, l'épigénie pyriteuse, très courante dans les formations bitumineuses. Ce phénomène de fossilisation débute dès la phase de sédimentation sapropélique. La pyrite n'étant pas affectée par la compaction des boues lorsqu'elles évoluent en schistes, les fossiles pyriteux conservent leur structure originelle . Les fossiles non pyriteux sont transformés en même temps que la roche, et ils comportent parfois des empreintes de parties molles.


(Ammonite pyritifiée)

Pour conclure ce dossier Gigadino sue la fossilisation nous dirons encore que le fossile peu se rencontrer sous différentes formes. Dans le cas, par exemple d'un coquillage fossile, la substitution molécule par molécule nous donnera une coquille originelle parfaitement conservée dans sa structure la plus intime . dans le cas d'une substitution grossière, la structure du coquillage sera remplacée par un minéral qui ne respectera pas exactement la structure d'origine, on a alors une "pseudo coquille". Dans le cas ou la coquille a été entièrement enlevée ou dissoute, il peu rester son remplissage interne, on dira alors "moule interne" nous pouvons aussi rencontrer des "empreintes", celles ci se présentent lorsque l'organisme s'est déposé sur le sédiment en y laissant imprimée sa forme extérieure.

Dinoland
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 27/10/2008 21:35:43
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
La fossilisation dans tout ses états Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
mariodu71
Paléopassionné
Paléopassionné

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 211
Dinosaure préféré: Piatnizkysaurus
Film préféré: La vie est belle
Localisation: Bourgogne-Saône et Loire (71)

Posté le: 28/10/2008 20:03:42
Sujet du message: La fossilisation dans tout ses états
Répondre en citant

joli! encore un magnifique document ^^ j'ai été stupéfait par la qualité des trilobites de Burgess, ainsi que l'amonite pyritifiée, leurs qualités de conversation est incroyable, on remarque le moindre détails O_O
 
La fossilisation dans tout ses états Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
tweety_laeti
Membre suprême
Membre suprême

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 2 170
Dinosaure préféré: Parasauro et Iguanod
Localisation: Belgique - BW

Posté le: 29/10/2008 15:19:54
Sujet du message: La fossilisation dans tout ses états
Répondre en citant

mariodu71 a écrit:
j'ai été stupéfait par la qualité des trilobites de Burgess, ainsi que l'amonite pyritifiée

Entièrement d'accord avec toi! Very Happy
la nature est décidément la plus douée des artistes! Smile
______________

Les formes qui différencient les êtres importent peu si leurs pensées s'unissent pour bâtir un univers (R. Leloup)
 
La fossilisation dans tout ses états Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 19/08/2017 21:41:33
Sujet du message: La fossilisation dans tout ses états

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green