FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





Les vers fossiles
Les vers fossiles Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 01/11/2008 14:15:14
Sujet du message: Les vers fossiles
Répondre en citant

Les vers fossiles

Les Organismes appelés communément "vers" sont si variés dans leur anatomie que leur classification est très difficile . Celle ci se fonde particulièrement sur des caractères qu ont permis de subdiviser ces animaux en divers "phyla" présentant entre eux des caractères et différences sensibles.

Beaucoup de formes, fossiles ou actuelles, sont errantes et dépourvus de squelette, de sorte qu'après leur mort rien de leur corps ne peut généralement se trouver conservé. Cependant certaines espèces sédentaires protègent leur corps dans un tube plus facilement fossilisable. Tel est le cas des sables, petits vers rouges qui agglomèrent les grains de sable de l'estran ce sont des millions de tels tubes, serrés les uns contre les autres, qui constituent les bancs d'hermelles dans la baie du Mont Saint-Michel. C'est aussi le cas des serpules qui sécrètent un tube calcaire dans lequel elles s'enferment à l'abri d'un opercule ; qui n'a remarqué sur les plages ces petits fourreaux blancs sinueux, collés à la surface de moules ou de galets.


Glomerula gordialis, Portlandien, Wimereux, Boulonnais, France. Plus grande dimension 3 cm (photo paleomania)

Les Vers sont dépourvus pour la plupart de partie dures et ont une conservation difficile, ce sont la plupart du temps des empreintes laissées par leu déplacement que nous retrouvons... il va de soi que ces traces ne fournissent que peu d'informations sur l'aspect de l'animal., ‘est en partie pour cela que les Paléontologues ont tendance à "oublier" l'existence d'une systématique précise concernant ces organismes et se limitent à n'utiliser que ces rares traces fossiles pour les précieuses indications qu'elles fournissent dans le domaine de la paléontologie. Toutefois l'étude continue des roches sédimentaire , a réussi a fournir un ensemble de fossiles pouvant être attribués a différend "phyla" de ce groupe animal .

Bien que leur restes sont difficiles à classer , les traces de vers sont quand même très abondantes à l'état fossile, en particulier dans les roches sédimentaires marines déposes à de faible profondeurs. surtout sous forme d'empreintes ou de trous creusés dans les fonds sableux ou vaseux.

Les empreintes de corps ou tubes d'habitation ne commencent à apparaître plus tard à la période du cambrien. d'est Dans les terrains Ordoviciens, on a trouvé pour la 1ere fois de petites mâchoires fossilisées. Les traces fossiles attribuées a des vers peuvent être cassés sous 6 phyla différents... dans ce dossier Gigadino nous allons essayer d'en savoir plus sur ces groupes de classement...

certains de ces phyla sont peu représentatifs, comme les némertiens ( Nemerta ) les nématomorphes ( Nématomorpha ) et les nématoïdes ( Nématoida ) , ne sont connus à l'étt fossile qu'a partir du Jurassique ou du Tertiaire: d'autres plus riches en représentants, comme les Annelides ( Anelida ) et d'autres encore, comme les chétognathes ( Chaetognatha ) , que certains zoologistes considèrent comme étant plus voisins des échinodermes que des Annélides, et les sipunculoïdés ( Sipunculoida ) , sont très anciens et très intéressants.

Parmi Tous les vers fossiles, ce sont surtout les Annelides qui peuvent interesser le collectionneur, a cause de l'abondance considérable de restes que ceux ci ont laissés dans les roches de tous les ages du cambrien à nos jours, soit plus de 500.000 ans .


(vers encroutant du cap gris nez)

Les annélides sont des animaux protostomiens métamérisés vermiformes. Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la néréis ou eau douce comme la sangsue) même si certaines espèces comme les lombrics vivent dans le sol.
Les deux grandes classes sont les polychètes qui ont un développement post-embryonnaire indirect avec larve (trochophore) et métamorphose et les Clitellate qui ont un développement post-embryonnaire direct.
Certains annélides polychètes (les syllidiens) sont capables de réaliser une reproduction asexuée en se clivant en deux et en régénérant les parties manquantes.
De nombreux annélides clitellates sont hermaphrodites (vers de terre, sangsues).

On suppose aujourd'hui que, du fait de la structure de ses sclérites, l'animal burgessien Wiwaxia était un annélide fossile.


On les divise en différentes classes, nous traiterons sur ce dossier Gigadino la classe des Polychètes ( polychaetia) déja apparus au cambriens et subdivisés en un ordre bien précis des Errants (Errantida) , pauvre en représentants fossiles, en sédentaires ( sedentaria ), beaucoup plus répandus, et en Miskoiida, qui groupe les plus étranges parmi les invertébrés.

Laissant de coté les Polychetes errants, vers au corps mou connus à l'état fossile par le reste de leurs mâchoires ,ces petits fossiles appelés scolécodontes sont en fait des pièces de l'appareil dentaire de polychètes, seule partie dure de l'animal qui s'est fossilisée. Ils ne font que quelques millimètres et offrent une très grande diversité de formes. On les retrouve tout au long du Phanérozoïque jusqu'à nos jours et ils sont souvent trouvés dans les dépôts marins de l'Ordovicien, du Silurien et du Dévonien., nous nous occuperons des polychetes sédentaires.


Ceux ci ont laissé des traces remarquables de leur existence sou forme de tubes pour la plupart calcaire, ou de trous creusés sur le fond marin sur lequel ils vivaient. Abondants dans la nature actuelle, ils sont connus depuis le Cambrien. et les représentants les plus anciens ayant 500 millions d'années ne paraissent pas avoir beaucoup évolués.
Le genre Serpula, qui a vécu du sillurien à nos jours est un des plus connus. L'animal Se construit un petit tube calcaire, enroulé irrégulièrement ou presque droit, et fixé par son extrémité postérieure à un objet rigide , comme par exemple une coquille de mollusque ou autre...


(Serpula)

Le genre hicites construit lui aussi un petit tube rigide de forme variable, et se fixe au sommet d'un corail appelé Pleurodictyum problematicum , avec lequel il vivait en symbiose au Dévonien.

On attribue enfin à l'ordre des Miskoiida un petit nombre de genres trouvés dans le gisement cambrien de Burgess en Colombie Britannique (Canada) Ceux ci sont des organismes marins, pour la plupart de grandes dimensions dont on a pu étudier la structure en détail grâve à leur parfaites conservations et conditions de fossilisation qui caractérise ce gisement.

Le phylum des Chaetognatha ne comprend aujourd'hui pas plus de 30 genres marins. Ces vers sont adaptés à la nage qu'ils ont développés grâce a des nageoires caudales et latérales L'unique représentant actuel est très rare c'est le genre Amiskwia du cambrien de Burgess, celui ci nous montre une grande affinité avec les chaetoghnata vivants et semble démontrer que le groupe avait atteint depuis cette époque lointaine son stade d'évolution actuelle.

Dinoland





:
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 01/11/2008 14:15:14
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Les vers fossiles Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
tarbosaurus
Boulet

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 251
Dinosaure préféré: tous les animeaux.pr
Film préféré: Nick Cutter et les p
Localisation: lorgues(var,83)

Posté le: 21/02/2009 12:32:48
Sujet du message: Les vers fossiles
Répondre en citant

okay!lequel est le plus grand?
______________
j'adore Nick Cutter et les portes du temps!
 
Les vers fossiles Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 20/08/2017 20:16:22
Sujet du message: Les vers fossiles

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green