FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu.
Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 02/12/2008 16:58:43
Sujet du message: Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu.
Répondre en citant

Les Oeufs fossiles

Il y a soixante millions d’années, une mère iguanodon déserte son nid par la faute d’un prédateur. À la suite d’un long périple, son seul œuf intact éclôt et ainsi nait...Aladar ... il ira rejoindre plus tard légendaire terre des nids.....

bien sur tout cela est romancé.. mais pas tellement.., comme nous le savons tous, les Dinosaures pondaient des oeufs, Plus de 40 types d'oeufs de dinosaures furent découvert jusqu'à présent. ce sont les Français qui trouvèrent les premiers nids de Dino, mais comme trouver un Embryon à l'intérieur est très rare, il est difficile de savoir qui pondait tel ou tel oeuf. par contre, on peut facilement classer ces oeufs selon la forme générale, l'ornementation de la coquille, la distribution des pores, la structure cristalline des unités de croissance...c'est pourquoi ces Oeufs portent un nom qui leur est propre et non celui d'un dinosaure, on appellera ça un ootype..

Comme tous les reptiles et oiseaux, les dinosaures pondent des oeufs, mais il est très rare d'en découvrir à l'état de fossile. La première découverte consignée remonte à 1859 en France. Depuis, on en a exhumé dans au moins 220 sites du monde entier, et notamment au Canada.
Selon les espèces, les oeufs varient en taille. C'est au milieu des années 1990 en Chine que l'on a mis au jour les plus gros oeufs fossiles de dinosaure datant du Crétacé supérieur. Ces oeufs mesurent plus de 60 cm de longueur et environ 20 cm de diamètre.

Des oeufs fossiles et des restes de dinosaures ont été trouvés par le passé. Jusqu'à tout récemment les paléontologues interprétaient cette association de la façon suivante : les dinosaures étaient en train de voler des oeufs au moment où s'est produit le désastre (une tempête de sable, par exemple) qui les a ensevelis sous les sédiments. Mais une découverte réalisée en Mongolie au milieu des années 1990 a commencé à semer le doute dans les esprit : un oeuf contenant le squelette d'un embryon de dinosaure oviraptoridé. Or cet oeuf était semblable à ceux que l'on avait trouvés en pile sous un squelette d'oviraptoridé adulte. Plus tard, on mit au jour, dans des pays différents, deux autres oviraptoridés sur une couvée d'oeufs. Cela laisse à penser que la mère dinosaure était en train de pondre les oeufs et non pas de les voler.


(oeuf d'oviraptor)

Les dinosaures pondent les oeufs soit à la manière des reptiles actuels, soit un peu à celle des oiseaux.
La forme la plus primitive de ponte existe encore chez les reptiles modernes. Les dinosaures qui y avaient recours sont les ornithischiens ou dinosaures à bassin d'oiseau. Ces dinosaures ont vécu jusqu'à la grande extinction. Chez les ornithischiens, les oeufs fossiles, de forme ronde, se trouvent généralement pêle-mêle, au nombre de 20 à 30 par nid. Les paléontologues estiment qu'ils sont pondus en une seule séance, comme chez les tortues et les crocodiles actuels.


(vue d'une ponte d'hadrosaures donc d'ornithischiens)

L'autre forme de ponte apparut plus tard au sein d'un groupe de dinosaures appelés saurischiens (ou « à bassin de lézard »), comme les oviraptoridés. Ces dinosaures ont également existé jusqu'à la grande extinction. Selon les paléontologues, ils représentent un maillon évolutionnaire entre les reptiles et les oiseaux. Les nombreuses similarités concernant la ponte viennent étayer cette hypothèse.
Les saurischiens pondent des oeufs oblongs légèrement ovoïdes, c'est-à-dire qu'une extrémité est un peu plus étroite que l'autre. Au nombre de 30 à 40 par nid, les oeufs sont pondus en paires et disposés en cercle, comme les rayons d'une roue. En 2005, on a mis au jour un oviraptoridé avec une paire d'oeufs non pondus. Cela laissait à penser que la femelle pondait ses oeufs par deux, à quelques jours d'intervalle entre les paires. Elle pouvait donc prendre plusieurs jours ou plusieurs semaines pour terminer sa couvée.

Les habitudes des saurischiens ressemblent à plusieurs égards à celles des oiseaux. Ces derniers ont en effet des oeufs d'une forme ovoïde marquée et pondent à intervalle d'au moins une journée. En revanche, les oiseaux ne pondent qu'un oeuf à la fois et leur nid en contient beaucoup moins.
Malgré ces différences, les ressemblances (squelettes et plumes) observées entre les oiseaux et certains dinosaures (les oviraptoridés et d'autres dinosaures proches des oiseaux sur le plan évolutionnaire) incitent de nombreux paléontologues à penser que les oiseaux descendent des dinosaures et plus particulièrement des saurischiens.


(détail d'un oeuf de protoceratops)

De fait, de plus en plus de scientifiques vont jusqu'à affirmer que les oiseaux sont des dinosaures : des dinosaures volants. Cela signifierait donc que les dinosaures ne sont pas éteints et que les oiseaux ne devraient pas former une classe à part, au même titre que les reptiles ou les mammifères. Ils devraient plutôt faire partie d'un groupe de dinosaures, lui-même compris parmi les reptiles. Bien des points restent à résoudre avant de trancher cette question.

Donc tout comme les oiseaux, les Dinos construisaient des nids. leur forme variait selon l'espèce et les oeufs pouvaient être déposés en une ou plusieurs couches. L'étude de divers sites de nidification indique que, pour pondre, les dinosaures d'une même espèce se regroupaient souvent dans une même zone et y revenaient de génération en générations. Les Sauropodes (herbivores) trop gros pour couver leurs oeufs, les recouvraient probablement de végétaux et de sédiments pour les tenir au chaud. Un gisement du Montana (USA) daté de 82 à 74 millions d'années a livré des centaines de nids de dinosaures, ainsi que d'innombrable restes osseux de jeunes dinos, grâce à ces ossements on à pu constater que les hadrosaures de type Maiasaura restaient à s'occuper de leur petits jusque à l'autonomie de ceux ci. comme nous avons dit, certains étaient trop gros pour couver mais comment faisaient t'il pour pondre sans casser les oeufs, imaginiez un sauropode.. la chute d'un oeuf , même dans le sable aurait fait une jolie omelette, certains pensent que les sauropodes avaient , un peu comme certaines tortues une espèce d'appendice pondeur relié directement à l'oviducte, le Dinosaure aurait pu insérer son appendice pondeurs dans le sable ou sous l'humus, cela restre un mystère pour le moment, certains dinosaures couvaient c'était le cas de l'Oviraptor, Son nom latin signifie « voleur d'oeufs », mais cette mauvaise réputation s'est déjà effondrée. Et voici que maintenant Oviraptor joue les bons pères (ou mères) de famille : une équipe de paléontologues américains et mongol ont découvert il y à deja quelques années, à Ukhaa Tolgod, en Mongolie, un Oviraptor fossile installé sur des oeufs dans une position identique à celle d'un oiseau en train de couver. Et les oeufs en question sont apparemment les siens : de 18 cm de long sur 6,5 cm de large, ils ressemblent en tous points à ceux trouvés associés à d'autres squelettes d'Oviraptor, et à un oeuf dans lequel se trouvait un embryon fossile de cette espèce. L'animal était assis sur ses oeufs à la manière des oiseaux modernes : les pattes postérieures repliées parallèlement, les pieds posés sur les oeufs, les membres antérieurs, tournés vers l'arrière, enveloppant la couvée. Les oeufs, au nombre d'une vingtaine (ce qui est typique des oviraptorides), ont manifestement été disposés en deux cercles concentriques par leur géniteur, le gros bout tourné vers l'intérieur du nid.


(une ponte à une seule rangée d'oeufs)


Il y a 70 millions d'années l'Europe formait un vaste archipel formé d'îles de dimensions variables , depuis l' Europe Centrale ( Autriche et Roumanie ) jusqu'à la Péninsule Ibérique .Une grande partie du sud de la France , ainsi que le nord-est de l'Espagne et une partie du Portugal , étaient alors émergés. Le paysage était pour l'essentiel composé de vastes plaines alluviales parcourues par de grands fleuves .
Les ossements de Dinosaures sont fréquemment contenus dans des grés ou des conglomérats ( poudingues ou, plus rarement brèches ). Ces sédiments se sont formés dans le lits de cours d'eau. C'est dans zones les plus tranquilles des méandres divagants des ces fleuves et de ces rivières que se déposaient les ossements de Dinosaures au terme d'un transport plus ou moins long . Cette dernière particularité explique l'absence de squelettes complets et l'omniprésence d'ossements isolés , souvent fragmentés . Les oeufs fossiles se rencontrent le plus souvent dans des marnes rouges ou bariolées qui correspondent aux sols latéritiques de ces plaines alluviales. Leur présence dans des grès ou des formations conglomératiques correspondant à un enfouissement dans des sédiments exondés formant le lit majeur de rivières ou de torrents. La parfaite conservation des oeufs dans ces sédiments et leur regroupement en des masses compactes évoquant indéniablement des nids ne peut s'expliquer que par l'enfouissement initial des pontes ( les seuls bouleversements attestés ( écrasement plus ou moins prononcé de la coquille ) résultant de compressions synsédimentaire liées à une tectogenèse plus ou moins active ).


(ecrasement de l'oeuf par les mouvement et compressions sédimentaires)

Sources :, « Oeufs de dinosaures ». Carnets d'histoire naturelle. Musée canadien de la nature, http://www.geocities.com, Paleobios,

sites connexes :

http://www.geocities.com/phkerourio/lesoeufs1.htm

http://members.tripod.com/paleobios/index.htm

http://webfossiles.free.fr/aix.htm
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 02/12/2008 16:58:43
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
giganotosaurus
Fan de Gigadino
Fan de Gigadino

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2005
Messages: 963
Dinosaure préféré: giganotosaurus
Localisation: Sur la terre des dinosaures

Posté le: 21/12/2008 20:38:02
Sujet du message: Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu.
Répondre en citant

Joli ! D'après ce que je viens de lire, les oeufs de dinosaures permettent de soutenir ou d'infirmer une thèse : ex : que les oiseaux descendent des saurischiens.
______________
La clef de la connaissance est ici, tout près, sur gigadino.
 
Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
alpic
Fan de Gigadino
Fan de Gigadino

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 942
Localisation: Les Bauges

Posté le: 21/12/2008 22:31:09
Sujet du message: Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu.
Répondre en citant

http://www.geocities.com/phkerourio/index.htm



Je l'adore ce site avec sa petite musique entêtante, ses petites animations, ses photos, ses topos détaillés,...
Ca + la carte IGN d'Eggs en Provence et c'est comme ça que j'ai visité quelques sites à oeufs.
Faudra que j'y retourne...



Ma petite trouvaille, un fragment de coquille d'oeuf de dinosaure :


______________
Alpic 2009

Visiter le site web du posteur
 
Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu. Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 22/08/2017 10:01:25
Sujet du message: Les Oeufs fossiles de Dinosaure .. un petit apperçu.

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green