FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





le Raphus cucullatus ou Dodo
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 03/03/2009 21:35:27
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

le Raphus cucullatus ou Dodo

L'espèce chassée par les colons disparaîtra vers 1680. Elle n'est aujourd'hui connue que par de rares restes, le Raphus cucullatus" dans le jargon scientifique, a été découverte en 1598 par des naturalistes hollandais sur l'île Maurice. Le dodo était un oiseau terrestre, lourd et incapable de voler car il avait des ailes très courtes. Il ressemblait à un gros dindon mais était apparenté aux pigeons. Le dodo aurait été, à l'origine, un gros pigeon vivant en Afrique et qui, volant au-dessus de l'océan Indien, se serait posé à l'île Maurice. L'espèce y aurait trouvé les conditions qui l'ont menée peu à peu à devenir celle qu'elle était. N'ayant que peu d'ennemi naturels sur l'île, cet oiseau docile a été victime des marins qui, faisant escale, trouvaient là une nourriture providentielle.



Le dodo (Raphus cucullatus) reste un des plus célèbres animaux disparus à l'époque moderne. Cet oiseau coureur de l'île Maurice, incapable de voler, était l'une des trois espèces qui constituaient la famille des Raphidés, généralement classée avec les pigeons dans l'ordre des Colombiformes, mais parfois considérée comme constituant un ordre distinct, les Raphiformes. Les deux autres espèces, qui vivaient également dans des îles de l'océan Indien, étaient connues sous le nom de dronte ou de solitaire (R. solitarius de la Réunion et Pezophaps solitaria de l'île Rodriguez). Ces oiseaux furent aperçus pour la première fois par des marins portugais vers 1507 et furent exterminés par l'homme et les animaux qu'il introduisit dans ces régions. Le dodo avait complètement disparu en 1681, le dronte de la Réunion en 1746 et le dronte de Rodriguez aux environs de 1790.Le dodo, qui était plus gros qu'une dinde, pesait environ 23 kilogrammes. Il avait un plumage gris-bleu, une grosse tête, un bec noirâtre long de 23 centimètres dont la pointe crochue était constituée d'une sorte d'enveloppe rougeâtre, de petites ailes inutiles, de grosses pattes jaunes et une touffe de plumes bouclées sur le sommet de l'arrière-train

Ile Maurice - Juillet 2007. Découverte d'un squelette bien conservé de Dodo.

En 2007 des scientifiques ont annoncé que des spéléologues avaient découvert dans une grotte de l'île Maurice (dans l'Océan Indien) le squelette de Dodo (Raphus cucullatus) le plus complet et le mieux conservé jamais trouvé. Cette découverte a permi de recueillir les premiers échantillons utiles d'ADN de cet espèce disparue et incapable de voler. On connaît peu de choses sur le dronte (sur son allure exacte, sur son régime alimentaire, ...), celui-ci ayant disparu dans les années 1600. Ce nouveau squelette serait complet et bien conservé. Surnommé "Fred" selon le prénom du spéléologue qui a trouvé les os.


© DK Limited/CORBIS

Jusqu'à présent, la plupart des informations sur les dodos provenaient de fragments d'os dispersés. Un autre squelette complet avait été déterré en 1860, mais l'emplacement de sa découverte n'a jamais été révélé. Des restes bien conservés ont aussi été déterrés en juin 2006

Comme les dodos pondaient leurs œufs au sol, ils constituaient des proies faciles pour des prédateurs tels que rats et les cochons introduits par les Européens il y a 400 ans. L'homme l'a aussi chassé cet oiseau qui était de la taille d'une dinde. 80 ans après sa découverte, l'oiseau avait disparu. Depuis, le seul échantillon d'ADN prélevé l'avait été sur un spécimen importé au Royaume-Uni par un collectionneur au 15ème siècle, una analyse fut faite en 2002 à partir d'un petit fragment d'ADN la proximité taxonomique du dronte avec les pigeons avit pu être prouvée".




Petit historique

Le dodo, ou dronte (Raphus cucullatus), est un oiseau disparu de la famille des raphidés (ordre des columbiformes). Cette espèce, vivait autrefois dans l'archipel des Mascareignes, où, du fait de l'absence de prédateurs, elle avait perdu son aptitude au vol. De la taille d'un dindon et incroyablement maladroit dans ses mouvements, le dodo grattait le sol des forêts à la recherche de fruits, feuilles, baies et graines qui constituaient son alimentation. Il pesait une douzaine de kilos et portait un plumage gris et noirâtre. Le premier : renseignement sur le Solitaire ou Dodo de l'île de la Réunion est donné par le capitaine Castelon qui y aborda en 1613. Dans le récit de son voyage, il dit que l'île était couverte d'oiseaux, au milieu desquels se trouvait : " Un grand oiseau de la taille d'un dindon, très gras, et avec des ailes si courtes qu'il ne pouvait pas voler ; nos hommes le tuaient avec des bâtons et des pierres. Dix hommes purent en prendre assez pour nourrir quarante hommes pour un jour". En 1618, Bentekoe, voyageur hollandais, séjourna à Bourbon 21 jours, il raconte dans son journal : " Il s'y trouvait aussi, dit-il, des Dod-Ersen qui avaient des petites ailes, et loin de pouvoir voler, ils étaient si gras qu'ils pouvaient à peine marcher et quand ils cherchaient à courir ils roulaient par terre." Carré, qui vint à Bourbon en 1608, a laissé des renseignements plus précis. Il le distingue pour la première fois sous le nom de Solitaire qui lui est resté. " J'ai vu dans ce lieu une sorte d'oiseau que je n'ai point trouvé ailleurs c'est celui que les habitants ont nommé l'oiseau solitaire parce qu'effectivement il aime la solitude, et ne se plait que dans que dans les endroits les plus écartés ; on en a jamais vu deux ni plusieurs ensemble ; il est toujours seul. Il ne ressemblerait pas mal à un Coq d'Inde, s'il n'avait point les jambes plus hautes. La beauté de son plumage fait plaisir à voir. C'est une couleur changeante qui tire sur le jaune. La chair en est exquise : elle fait un des meilleurs mets de ce pays là et pourrait faire le délices de nos tables.



reconstitution: Courtesy of the Peabody Museum of Natural History, Yale University



"Nous voulûmes garder deux de ces oiseaux pour les envoyer en France et les faire présenter à sa majesté ; mais aussitôt qu'ils furent dans le vaisseau, ils moururent de mélancolie, sans vouloir ni boire ni manger." La disparition du Solitaire doit être attribuée aux premiers colons qui le détruisirent pour s'en nourrir. Il est très probable aussi que les chiens, les chats, les cochons , qui accompagnaient les premiers habitants et qui devinrent bientôt sauvages dans l'île, durent contribuer à la perte de l'espèce en chassant cet animal incapable de fuir, en dévorant ses petits et en se nourrissant de ses oeufs. D'après les documents des archives de la colonie, il y avait encore des Dodos dans l'île du temps de La Bourdonnais ( 1735 à 1746 ). "

NB : il est a noter que l'on pense que deux espèces de Dodo cohabitaient sur l' ile Maurice certains le décrivent avec une chair délicieuse et d'un plumage jaunâtre , d'autre le décrivent avec une couleur gris/bleu avec une chair au mauvais goût



Sources: CEDM

http://www.mi-aime-a-ou.com/faune_dodo_dronte_solitaire.php

http://www.moring.fr/reunion/dodo_reunionnais.php

www.nationalgeographic.com.


Stephane
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 03/03/2009 21:35:27
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
charles.sp
Dinophile
Dinophile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 115
Dinosaure préféré: Microraptor
Film préféré: The after day
Localisation: Haute-Marne

Posté le: 03/03/2009 22:04:19
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

Document très interessant sur les dodo.C'est un oiseau disparus très connu.
______________


Le Founingo hollandais (Alectroenas nitidissima) est un colombidé de l'ile maurice ,qui serait éteint depuis le XIXe siècle, trop abondament chassé et décimé par les rats ,les animaux diomestiques et les macaques.
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
mariodu71
Paléopassionné
Paléopassionné

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 211
Dinosaure préféré: Piatnizkysaurus
Film préféré: La vie est belle
Localisation: Bourgogne-Saône et Loire (71)

Posté le: 05/03/2009 14:49:48
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

Mais là je me pose une question, avec l'adn qu'il récolte, ils ne peuvent pas en cloner un de Dodo ? L'adn est pourtant pas si vieux

J'avais déjà lut dans un livre, que des scientifiques avaient déjà cloner une abeille vieille de 45 Ma et un Termite vieux de 25Ma (après si c'est vraiment vrai, je n'en ai aucune idée, j'ai juste lu ça moi Smile )
Donc pourquoi pas faire la même chose avec un Dodo et faire renaitre l'espèce ? c'est un merveilleux animal, merci pour l'article stéph Wink
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Tikémi
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2006
Messages: 1 605
Dinosaure préféré: les lambéos
Film préféré: Taxandria
Localisation: Bruxelles

Posté le: 05/03/2009 16:59:01
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

Pour cloner un animal, il faut de l'ADN intact et savoir ou l'implanter (oeuf artificiel ?), et avoir beaucoup de chance. On maîtrise la technique de mieux en mieux pour les mammifères, mais c'est pas encore la panacée.

Ah mon avis le coup de l'abeille et de la termite, ça doit plutôt être "on a trouvé un petit morceau d'ADN et on a réussi à lire ce morceau". On est loin du clonage XD
______________

"Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution" Theodosius Dobzhansky

(\___/)
(='.'= )Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Visiter le site web du posteur
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
tweety_laeti
Membre suprême
Membre suprême

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 2 170
Dinosaure préféré: Parasauro et Iguanod
Localisation: Belgique - BW

Posté le: 05/03/2009 17:01:04
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

"Oups! C'était notre dernière femelle!" Shocked


mariodu71 a écrit:
Mais là je me pose une question, avec l'adn qu'il récolte, ils ne peuvent pas en cloner un de Dodo ? L'adn est pourtant pas si vieux

Mais pour en faire quoi?
Recréer un petit groupe et le laisser "moisir" dans un zoo faisant ainsi de lui une animal destiné uniquement à divertir les gens et condamné à le rester?
Moi je veux bien commencer à "recréer" le dodo, le thylacine et tant d'autres. Maus faut voir le "but" aussi...
(ps pr Tiki : on l'a pas vu le thylacine! il était bien caché ... il était ou plus ou moins?)
Sinon j'ai aussi entendu dire que des scientifiques voulaient "recréer" un embryon de mamouth et l'implanter dans l'utérus d'une madame éléphant. Pauv' bête Shocked
______________

Les formes qui différencient les êtres importent peu si leurs pensées s'unissent pour bâtir un univers (R. Leloup)
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
charles.sp
Dinophile
Dinophile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 115
Dinosaure préféré: Microraptor
Film préféré: The after day
Localisation: Haute-Marne

Posté le: 05/03/2009 19:13:25
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

ET puis il faudrait le cloner avec un colombidé ,ce qui ne ferait pas un vrai dodo, il y a peut de colombidé aussi gros et il n'y en a aucun aussi maladroit.Quoi que cela ferait une espèce de dodo plus agil donc plus facil à réintroduire mais ce ne serait pas vraiment un dodo.
______________


Le Founingo hollandais (Alectroenas nitidissima) est un colombidé de l'ile maurice ,qui serait éteint depuis le XIXe siècle, trop abondament chassé et décimé par les rats ,les animaux diomestiques et les macaques.
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Tikémi
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2006
Messages: 1 605
Dinosaure préféré: les lambéos
Film préféré: Taxandria
Localisation: Bruxelles

Posté le: 05/03/2009 21:14:17
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

tweety_laeti a écrit:
(ps pr Tiki : on l'a pas vu le thylacine! il était bien caché ... il était ou plus ou moins?)


Il fallait aller derrière l'éléphant, y avait une sorte de recoin un peu sombre et c'est là qu'ils l'ont caché. (je crois que le spécimen est super fragile et donc ils le mettent au maximum à l'abri de la lumière, et ils contrôlent l'humidité aussi).

On aura plus de facilités pour cloner des espèces récemment éteintes (genre quelques dizaines d'années, et dont on a de nombreux spécimens avec du matos génétique) et dont on possède et élève facilement des genres identiques ou très proches; par exemple certains équidés africains qu'on pourrait implanter chez des juments.
______________

"Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution" Theodosius Dobzhansky

(\___/)
(='.'= )Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Visiter le site web du posteur
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
giganotosaurus
Fan de Gigadino
Fan de Gigadino

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2005
Messages: 963
Dinosaure préféré: giganotosaurus
Localisation: Sur la terre des dinosaures

Posté le: 05/03/2009 21:36:58
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo
Répondre en citant

Je n'ai qu'une chose à dire : Bravo. Et en plus tu as parlé de l'histoire des dodos au mauvais goût. Dans un documentaire, j'en avais entendu parlait mais je ne l'ai jamais trouvé écrit, jusqu'à aujourd'hui. Et je viens d'apprendre qu'il existait 2 espèces différentes de dodos. Je dormirai moins bête ce soir.
______________
La clef de la connaissance est ici, tout près, sur gigadino.
 
le Raphus cucullatus ou Dodo Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 20/08/2017 20:17:23
Sujet du message: le Raphus cucullatus ou Dodo

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green