FAQ Rechercher Membres Groupes Connexion S’enregistrer
Gigadino Index du Forum





fossiles du var et sites a fossiles dans le Var
fossiles du var et sites a fossiles dans le Var Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
dinoland
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 3 862
Dinosaure préféré: Iguanodon
Film préféré: age de glace 1 et 2
Localisation: Bruxelles

Posté le: 02/07/2009 21:32:29
Sujet du message: fossiles du var et sites a fossiles dans le Var
Répondre en citant

Fossiles du var

C’est à la limite des départements des Alpes de Hautes Provence et des Bouches du Rhône , qu’un 1er secteur est d’un intérêt certain, Les assises de l’Auterivien développent un facies caractérisé par la présence d’ammonites de taille moyenne, de plus les Marno-calcaires de la région : Vinon-Esparon abondent de Térébratules , d’oursins, bivalves, Trigonia…etc

Dans la zone Carcès-Cabasse ou les calcaires durs intercalés de bancs marneux forment l’ensemble des collines, on découvre une faune datant du Bajocien et se poursuivant jusque au Dorémien (Belemnites, ammonites, dactyloceras, hildoceras, rynchonelles, térébratules…

Au Crétacé supérieur la Provence était un archipel relié par des lagunes et marécages. Le climat était chaud et tropical, favorisant une abondante végétation et le développement des dinosaures. Les parties émergées pouvaient être tantôt arides tantôt boisées et parcourues de cours d'eau. Le climat d'alors était à tendance tropicale, la Provence se trouvant mille kilomètres plus au sud qu'actuellement, c'est à dire l'équivalent actuel du Tropique du Cancer.

D'une manière générale, le climat terrestre était plus chaud qu'aujourd'hui et les pôles n'étaient pas encore recouverts de leur calotte de glace ce qui faisait que le niveau des mers était plus élevé qu'aujourd'hui.

La végétation se composait de fougères, de prêles et de conifères. Il y avait cependant de plus en plus de plantes à fleurs, celles-ci étant apparues quelques millions d'années plus tôt.



Les Dinosaures pondaient des oeufs qui pouvaient être très gros, de la taille d'un ballon de rugby. Des nids entiers , comportant donc plusieurs oeufs fossilisés,ont été retrouvés autour de la montagne Sainte victoire, région très riche en oeufs de dinosaures .Ils abondent dans les sédiments fluvio-lacustres du Crétacé âgés de 60 à 65 millions d'années. Les premiers fossiles ont été découverts en 1869, et depuis leur étude a vraiment évoluée, mais des questions restent. Aucun ambryon n'a été retrouvé, ni de squelette a proximité des oeufs: aujourd'hui, aucun n'est encore formellement identifié.

Si tu as un peu te temps tu peux aller au lac d'Esparon, qui est limites Var et Alpes de Hautes Provence. Tu vas jusqu'au parking près du "port" de plaisance qui est après le centre du village d'Esparon, en descendant sur la droite. Tu laisses la voiture sur le parking et tu longes les rives du lac. Tu trouveras beaucoup d'empreintes d'ammonites et de nautile mais avec de la persévérence du trouveras également des pièces en place : ammonites et nautiles. Il y a un chemin qui fait tout le bord du lac et au grès de ton cheminement, n'hésites pas à explorer les vallons. Tu pourras trouver des affleurements très intéressants. Et dès que tu vois des traces de fouilles (tu verras il y en aura). Alors tu pourras t'y attarder un peu. Tu risque également de trouver quelques oursins, en cherchant dans les sentiers. Tout le tour du lac c'est de l'Hautérivien (Crétacé inf.)

Il y a 140 millions d'années, à la fin de la période appelée Jurassique, le Plan de Canjuers n'était pas un plateau boisé comme il l'est actuellement, mais un lagon peu profond.

C'est dans ce type d'environnement que vivaient des petits dinosaures (Compsognathus corallestris) et des ptérosaures (Gallodactylus sp) comme ceux représentés ici.

Les conditions de fossilisation de ces animaux ont été optimales grâce à la finesse des sédiments qui les ont recouverts ainsi que par la quiétude des zones de dépôts de sables vaseux.

On les trouve aujourd'hui dans des calcaires sublithographiques à grain très fin. C'est dans ce type de calcaires que les meilleurs fossiles ont été retrouvés. Le cas échéant, ils peuvent permettre de conserver les marques des plumes comme cela a été le cas pour l'Archeopteryx trouvé en Bavière où les dromaeosaures trouvés en Chine


Les Dinos du Var

Ampelosaurus, de la famille du Titanosaure (=reptile gigantesque) est un peu l'emblème du dinosaure provençal. C'est un sauropode herbivore d'une quinzaine de mètres ayant vécu entre -80 et -65 MA. Il a vécu aussi bien en Amérique du sud, en Afrique, et en Europe. C'est la "star" des dinosaures du Sud. Des fossiles ont été retrouvés en Inde, Hongrie et Argentine. Et aussi en France, sur plusieurs sites (Aude, Bouches du Rhône et Var). Le Titanosaure était un grand herbivore qui portait probablement des plaques osseuses sur son large dos. Le Titanosaure ratissait les feuilles au sommet des grands arbres avec ses dents en cheville

L'Ampelosaure ou "Lézard du vignoble" pouvait mesurer jusqu'à 18 mètres de long et 5 mètres de haut. C'était un Saurichiens, Sauropodomorphes, sauropode. Il vécu il y a 70/75 millions d'années au Crétacé Supérieur, vivait en Europe, et plus précisemment en France. L'Ampelosaure était un quadrupède herbivore à long coups, qui avait le dos et les flancs cuirassés. On a commencé à trouver ses ossements depuis 1989 au milieu de la blanquette de Limoux. Ce fut l'un des derniers géants du secondaire et le plus grand dinosaure européen de cette époque. Ses minuscules dents étaient en forme de baguettes et lui permettaient, non de macher les feuilles des arbres, mais de les arracher. Donc, toute la journée, il avalait le plus de feuilles possibles.


(Ampellosaure contre Tarascosaurus d'Alain Bénéteau)

L'Ampelosaure avait le dos recouvert d'ostéodermes (grosses plaques d'os) comme tous les Titanosauridés. Certaines pouvaient mesurer 30 centimètres de long et 20 de haut. Mais elles ne pouvaient certainement pas l'aider à se protéger car sa taille elle-même était déja un protection sufisante contre les prédateurs. Alors, ces ostéodermes devaient lui servir à maintenanir sa colonne vertébrale en place.

Rhabdodon priscus est un dinosaure bipède. Son nom veut dire dents cannelées. Il est de taille moyenne, environ 4 mètres. Ses dents broyeuses lui servaient à brouter les feuilles des buissons et des arbres. Il existe deux espèces, R. priscus et R. septimanicus



Struthiosaurus est un dinosaure quadrupède protégé par sa cuirasse composée de plaques osseuses imbriquées dans la peau. Sa queue ne se terminait pas par par une massue osseuse, comme les Autres Dinosaures cuirassés.


(Struthiosaurus est un nodosauridé, il n'avait pas de massue au bout de la queue)


Tarascosaurus (nomen dubium?) est un carnivore. Quelques dents et os ont été retrouvés, entre autres sur le chantier de l'A8 à Trets. Nom qui vient de l'animal mythique de Tarascon, la Tarasque. Comme la majorité des autres dinosaures théropodes, le Tarascosaurus salluvicus (ou "lézard Tarasque des Salluves") présente un crâne proportionnellement grand, des mâchoires puissantes et des dents tranchantes. Il se déplaçait sur ses pattes postérieures, tandis que les membres antérieurs étaient atrophiés. Il s'agit d'un animal de taille moyenne, mesurant entre sept et onze mètres, qui fut décrit pour la première fois en 1991 dans le Var. Ce dinosaure n'étant encore connu que par de rares restes très fragmentaires, on s'est inspiré pour le reconstituer d'un autre Abélisauridé connu par un squelette presque complet trouvé dans le Crétacé inférieur d'Argentine, Carnotaurus. On pense que Tarascosaurus lui ressemblait dans les grandes lignes, à l'exception de la paire de fortes cornes osseuses portée au dessus des yeux.


(reconstitution visible à Espéraza)

Pyroraptor olympius est de la famille prédatrice des dromaeosauridés. Ces dinosaures, d'une taille inférieure à celle d'un homme, étaient de redoutables prédateurs vivant en meute. Des fossiles ont été découverts sur différents gisements, entre autres leurs mâchoires, griffes et dents crénelées. L'espèce de Provence se nomme Pyroraptor olympius car trouvée après les incendies du Mont Olympe près de Trets. [Variraptor est nomen dubium]

sources :

http://pagesperso-orange.fr/gonzales.manuel/textes/le milieu/castellet_barr…

http://pagesperso-orange.fr/gonzales.manuel/textes/le milieu/fossiles_Fonta…

http://147.94.111.32/Collection/per_trias.php?page=facies

http://webfossiles.free.fr/var_fichiers/var.htm
______________
collaborateur documentaliste pour Gigadino

visitez mes blogs sur :http://dinolandia.unblog.fr/



celui qui donne va vite oublier.., celui qui reçois n'oubliera jamais.


Dernière édition par dinoland le 03/07/2009 15:47:10; édité 3 fois
Visiter le site web du posteur
 
Publicité Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Publicité






Posté le: 02/07/2009 21:32:29
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
fossiles du var et sites a fossiles dans le Var Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Tikémi
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2006
Messages: 1 605
Dinosaure préféré: les lambéos
Film préféré: Taxandria
Localisation: Bruxelles

Posté le: 03/07/2009 09:55:57
Sujet du message: fossiles du var et sites a fossiles dans le Var
Répondre en citant

C'est bien joli de faire des copier/coller mais quel intérêt ça a ?

Il y a quelques erreurs : Struthiosaurus est un nodosauridé, donc pas de massue au bout de la queue.
Aucune indication sous les photos, or c'est la moindre des politesses quand on reprend un dessin ou une photo de quelqu'un. (Ampelosaurus vs Tarasco, c'est d'Alain Bénéteau; la tête de Tarascosaurus, c'est la reconstitution qu'on peut voir au musée d'Espéraza, etc)

PS : "embryon" pas ambrion !
______________

"Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution" Theodosius Dobzhansky

(\___/)
(='.'= )Voici Lapin. Copiez et collez Lapin dans votre signature
(")_(") pour l'aider à concrétiser sa domination du monde
Visiter le site web du posteur
 
fossiles du var et sites a fossiles dans le Var Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
raptor71
Dinophile
Dinophile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 123
Dinosaure préféré: carcharodontosaurus
Film préféré: Terminator Renaissan
Localisation: saone et loire(71), Bourgogne

Posté le: 03/07/2009 10:40:10
Sujet du message: fossiles du var et sites a fossiles dans le Var
Répondre en citant

Bin dis donc il y a quand meme beaucoup d'especes en France.
Au mois de juillet je vais aller au parc de dinosaures de Mèze
 
fossiles du var et sites a fossiles dans le Var Sujet précédent Sujet suivant 
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Posté le: 22/08/2017 12:19:10
Sujet du message: fossiles du var et sites a fossiles dans le Var

 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy Green